Au-delà des couleurs

C´est le soir, il est temps pour Benjamin d´aller se coucher. Sa maman lui dit: « Allez, Benjamin, laisse tes voitures et va te laver ! » Benjamin n´a pas envie de laisser ses voitures, ni d´aller dans la salle de bain, tout seul, pour se laver les dents ; mais il sait qu´après maman, c´est papa qui va lui dire et papa, quand il le dit, on a intérêt à faire vite. Alors, Benjamin se lève et va dans la salle de bain.

« Je suis même pas fatigué. », se dit Benjamin. Rêveur, il laisse couler l´eau chaude, très chaude. De la buée recouvre peu à peu le miroir et Benjamin entendant du bruit dans le couloir, prend la brosse à dents, le dentifrice et se met au travail. Après s´être brossé les dents et nettoyé le visage, il s´attarde à regarder son image dans le miroir. Il se fait des grimaces, les plus horribles qu´il puisse imaginer.

Tout à coup, derrière la buée sur le miroir, un magnifique arc-en-ciel apparaît. Benjamin se retourne pour voir derrière lui, rien. Mais dans le miroir, là, en haut, l´arc-en-ciel est toujours là. Benjamin sourit. Il entend un rire d´enfant. Il se retourne à nouveau, rien, personne. Il commence à avoir un petit peu peur et préfère descendre du tabouret pour aller retrouver papa et maman. La voix d´enfant l´appelle à présent: « Benjamin ! Benjamin ! » Étonné, il remonte sur le tabouret et regarde dans la glace.

Et à la place de son visage, se trouve le visage d´un petit garçon qui lui sourit.

« Benjamin ! Benjamin ! », dit le garçon du miroir qui se met à rire, d´un beau rire franc où l´on voit toutes ses dents. Devant ce beau rire, Benjamin se met à rire lui aussi.

  • Comment tu t´appelles ?
  • Je m´appelle Lucien, mais je préfère Lulu.
  • Qu´est-ce-que tu fais dans le miroir ?
  • C´est là où j´habite. J´attend mon papa et ma maman.
  • Tu es tout seul dans le miroir ?
  • Oh non, il y a plein de gens… Tu voudrais pas venir jouer avec moi ?
  • Ben, je sais pas comment il faut faire.
  • C´est facile, donne-moi la main !

Benjamin tend la main vers le miroir et la pièce devient toute noire… Surpris, il se retourne et voit la salle de bain comme s´il regardait par une fenêtre. Il a peur, il fait si sombre ici.

Mais voici que Lulu se met à courir autour de lui. Une étincelle bleue jaillit à chacun de ses pas. Lulu court tant et si bien que Benjamin baigne dans une mer d´étincelles.

Benjamin et Lulu rient. Benjamin, un peu inquiet à cause de l´obscurité, demande à Lulu:
« Pourquoi il fait tout noir ici ? » « Ben, il fait pas noir, regarde ! »

A suivre

Illustrations de Marisa Jacobi © 2004 – Tous droits réservés

Texte – © 2004 Thierry Benquey – tous droits réservés

Publié par Thierry

Auteur... de blog, oui. De livres, aussi. "Jenseits der Farben" auto-édition en Allemagne, devenu "Au-Delà des Couleurs" spectacle de marionnettes. "Le Rocher" édité en France, devenu spectacle de marionnettes également. Autres publications ? Sur ce blog, sinon deux contes à retrouver dans ces pages dont l'éditeur s'est retrouvé en faillite avant impression : "Le Contraire" et "Tatewin"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :