Rêve de vieil homme et la mer…

Du 31 03 2008 § 8 Commentaires § Mots-clefs : , ,

Cello

Musique…

Lumière dorée
Elle, sur une chaise
Belle et nue
De son violoncelle vêtue

Les pieds en pointe
La tête baissée
Les yeux fermés
Elle, comme la mer

Musique
Vagues des sens
Violence
Étale

De mon esquif
Je sombre
Abandon
Agonie

De mon récif
Je vibre
La beauté
Et la vie

Image MichaelMaggs 2008 – licence :

Licence creative commons bysa

Ce poème est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Creative Commons License

{lang: 'fr'}

8 Commentaires

  1. guyot dit :

    La pureté des images, je les vois…

  2. Lavoux dit :

    juste un commentaire pour te dre que j’apprécie beaucoup l’esprfit de ton blogv;)

  3. dédé dit :

    Bonjour Thierry,
    Le rêve devient réalité en te lisant.
    Amitié.
    dédé.

  4. Bifane dit :

    Une image se forme doucement dans l’esprit, de vers en vers, se précise et se meut, et l’on se prend, quand s’achève la lecture, à rêver la voir vraiment, et goûter ce que la scène peut avoir de beauté… Deux beautés fondues, celle d’une femme, de son corps nu, celle de l’instrument et de son chant…

  5. Bonsoir Thierry,

    Quelles belles images: les courbes du violoncelle, celles de cette musicienne, concentrée, habitée par sa musique et le spectateur subjugué par ce tableau, cette douce harmonie de la chair, de l’objet et de la musique.
    Magnifique simplicité; force des mots-images. j’ai beaucoup aimé, merci

    Bonne soirée
    Amicalement
    Martine

    • tby dit :

      @ Martine : Merci Martine, je pense que nos mondes se rapprochent effectivement sur ma poésie, je tente de peindre avec les mots, ce qui ne doit pas laisser indifférente une artiste telle que toi. Merci de ta visite et bonne journée. Thierry

  6. Odile dit :

    Je me suis sentie muse et sienne en violon celle ..
    hum délit cieux ..pourl’effet mer ..celtique que je suis …
    que gemme .. ce peau cible … d’être le tant.. d’une symphonie de l’âme ..mère ..de pouvoir être en r’Eve éveillé .. une vague …que lie nos sens …en clé d’échine … qui vibre sous l’archet du Maestro …

    Que c’est beau .. l’en Vie …
    Merci

    ta Potesse

Laisser quelques mots