Les licences

Du 16 02 2011

Celle des autres.

Les polices de caractères en @font-face sur Font Squirrel :

1 – « Underwood Champion » de Vic Fieger.

C’est la police « Typewriter » des titres, la version « Champion » contient les caractères accentués.
Cliquez sur le lien pour accéder à la licence.

2 – « Miama » de Linus Romer.

C’est la police « Script » de l’entête, celle qui accompagne le formulaire de recherche et les icônes des sites sociaux.
Cliquez sur le lien pour accéder à la licence.

― ― ― ― ―

Font Squirrel et @font-face : Pour utiliser ces polices de caractères étrangères à votre ordinateur, il vous suffit de copier-coller le bout de code fournit par Font Squirrel dans votre fichier CSS, sans oublier de les déposer sur votre serveur, de préférence non loin de votre fichier CSS. Veillez, lors du téléchargement, à sélectionner le paquet désiré dans le menu « Choose a Subset ». L’option « MacRoman (western languages) » devrait être suffisante pour vous permettre d’obtenir les caractères accentués. Certaines polices disposent de Subsets dans la langue désirée, ce qui réduit la taille de la police et donc son temps de chargement.

― ― ― ― ―

Les icônes.

1 – « Social Icons hand drawned » par TheG-Force sur Deviantart.

Ce sont les icônes des réseaux sociaux de l’entête du site ainsi que le logo « WordPress » en pied de page. Sur la page de TheG-Force est fait mention de la licence Creative commons en utilisation totalement libre, je suppose donc qu’il s’agit de la Creative commons by mais il pourrait aussi s’agir de Creative commons by-nd.

2 – « Sketchy Web Icons » sur Tutorial9 par Jan Cavan.

Ce sont les icônes du menu fixe et de la loupe du formulaire de recherche. Le créateur ne précise pas de licence mais donne ses conditions : Utilisation libre pour usage personnel ou commercial, pas d’attribution et, c’est la seule restriction, pas de redistribution.

― ― ― ― ―

Le thème.

Il s’agit du Blank_theme de Chris Coyier, co-auteur de Digging into WordPress et auteur de CSS-tricks, deux sites incontournables, l’un pour WordPress et l’autre pour le CSS3. J’ai choisi ce thème pour sa simplicité et sa nudité. Simple car il n’utilise que les fichiers de base de WordPress, paramètre capital pour apprendre le fonctionnement de base d’un blog WordPress. Nudité car son fichier de style CSS est réduit à la plus simple expression : le vide. (Pas tout à fait, car les id et les classes des principaux DIV du thème sont déjà renseignés et qu’il dispose d’un reset CSS.)

Cette flexibilité du vide m’a permis de construire le thème que vous avez sous les yeux mais qui connaitra encore bien des évolutions.

Ce thème ne disposant pas d’une indication de licence, je le pense placé sous la licence GPL comme tous les thèmes WordPress devraient l’être.

― ― ― ― ―

Mes licences.

1 – Les textes sans indication de licence sont disponibles sous la licence : Creative commons byncnd. Ce qui signifie que l’usage commercial et la modification ne sont pas autorisés mais que la distribution, communication et publication sont autorisées sous réserves de citer l’auteur.

2 – Les textes déposés à Copyright France sont protégés et tous les droits sont réservés.

Ils sont signalés par ce logo :

Copyright France

Ce logo en particulier signale la protection du roman en ligne : La liste.

― ― ― ― ―

{lang: 'fr'}

Related posts:

Comments are closed.