Le contraire 11

Du 16 02 2012 § Pas de commentaires § Mots-clefs : , , ,

Le contraire Le papillon

« Non… Je suis moi, pas toi ! »
« Comment tu t’appelles alors ? »
« Tom… »
« Ben oui. Alors tu es moi ! »
« Non ! Moi je ne suis pas méchant comme toi. Rex, je lui aurais jamais fait ça ! »
« Tu parles… Pffff ! »
« C’est vrai ! Avant peut-être, mais plus maintenant ! »
« Laisse-moi rire… »
« J’ai changé ! Je suis un ninja maintenant ! »
« Ahahahah, c’est pour ça que tu portes un sabre en plastique ? »

Tom exaspéré, envoie un coup de poing qui touche l’autre au visage. Il s’attendait à le voir s’effondrer, un peu comme le loup s’était volatilisé, mais l’autre ne rit que plus fort.

« Et la tortue alors ? C’était pas méchant ça ? »
« … … La tortue, c’était un accident. Je ne voulais pas lui faire du mal et puis de toute façon… »
« De toute façon quoi ? »
« Nous sommes amis maintenant ! »
Là, au grand étonnement de Tom, l’autre recule comme s’il avait pris un coup…
Tom qui n’est pas un imbécile, profite de la situation.

« Et puis l’aigle aussi ! »
« L’aigle ? »
« Le coq ! Le coq, c’est mon ami aussi ! »
« … »
« Et puis Félix aussi ! »
« Félix ? »
« Le chat de Mémé… Le chat dont la mémé est madame Ledoux ! »

Cette fois, l’autre tombe à terre, sonné.
« Et puis… Et puis… Et puis… »
L’autre se relève et se moque.
« Et puis Rex, c’est ton ami peut-être ? Et puis Gerbot aussi ? »
Il croit triompher quand Tom se saisit du pétard, lui met dans la main et allume la mèche.
L’autre blêmit.
Il essaye de se débarrasser de l’explosif, mais celui-ci lui reste collé en main.
Il regarde alors Tom droit dans les yeux avec un air de défi…

« Alors ça… Alors ça, c’est vraiment très très méchant ! »

BOUM !
Le pétard explose, Tom sursaute et l’autre disparaît dans un nuage de papillons multicolores.
Tom se laisse tomber sur son séant, les yeux dans le vague…
Il cherche à comprendre ce qui vient de se passer.
Il pense avoir failli. Le pétard se devait de l’aider dans cette mission périlleuse. Il n’avait pas retrouvé l’ami de Félix et s’était servi de son arme pour détruire une image, un reflet surgi du passé.

Tom pleure, c’est trop pour lui…
Il pleure longtemps, évacuant la tension accumulée, la fatigue, la colère…
Il pleure de ne pas pouvoir aller à la maison, retrouver ses parents et sa sœur aimée.
Il pleure aussi que le ninja ait échoué dans l’accomplissement de sa mission.

Comme le disaient nos ancêtres, le ciel lui tombe sur la tête.

Après une quasi-éternité de larmes, il va voir au bord du précipice.
Enfin, il est important que je vous précise que ce fameux précipice est en fait une rive abrupte qui tombe sur trois mètres.
Il ne voit rien, pas de cadavre de chien écrasé après une chute mortelle, pas même une trace de sang. Il pense que Rex a été emporté par la rivière…

Il pense au chien. Il aurait aimé devenir son ami à lui aussi. Finalement, les animaux quand ils parlent, ils ne sont pas si stupides que ça…

Tête basse, il prend le chemin du retour, le cœur serré à la pensée de ce qui l’attend.
En chemin, il passe par la maison, toujours aussi désespérément vide, inamicale et froide. Il se dirige enfin vers le saule, espérant y trouver une présence, un peu de vie…

« Je te dis qu’il a réussi ! »
« Et moi, je te dis qu’il a échoué ! »
« Non, il a réussi ! »
« Non ! Il a échou… »

« REX ! Reeex ! »
Tom se précipite vers le chien et l’enlace de toutes ses forces. Rex en éprouve quelques difficultés à respirer. Tom pleure à nouveau, de joie cette fois.

« Je m’excuse… Pardon Rex. Plus jamais… Plus jamais… Pardon. »
« Alors ? Tu vois. Il a réussi. » dit Sophie triomphante.

Rex, qui a le plus grand mal à se débarrasser de Tom, lui jette un regard noir, puis il s’écrit : « Tom ! Suffit ! Place ! Assis ! Couché ! Lâche-moi ! »
La tortue pouffe de rire, ayant toutes les peines du monde à se retenir.
Le chien sourit d’un air béat, réalisant la portée de ce qu’il venait de dire…
Et notre petit homme laisse sa bouche grande ouverte par la surprise évacuer un rire libérateur, dévastateur, un rire dont la puissance fait penser à celle de l’orage…

Quand le calme revient, Sophie prend la parole.

« Tom, je te félicite ! Tu as accompli quelque chose d’extraordinaire. Tu es un héros, un vrai ninja et bien des animaux de ma connaissance devraient prendre exemple sur toi. » dit-elle en jetant un regard appuyé dans la direction de Rex.

« Mais ? J’ai perdu le pétard… »
« Non Tom, tu n’as rien perdu. »

La douzième partie.

Texte – © 2008 Thierry Benquey – tous droits réservés :

 CopyrightFrance.com

{lang: 'fr'}

Laisser quelques mots