La bête. (16)

Du 28 10 2008 § 6 Commentaires § Mots-clefs : , ,

The Ladder of Paradise

A l’ouest, cellule de crise de l’Elysée…

« – Nous avons décrypté les messages. Les premiers parlent de la prophétie de Saint Jean et proviennent du Mont Athos en Grèce, il y est question d’une femme et d’un ermite. Quelqu’un a-t-il entendu parler de cette prophétie ?
– Oui, c’est l’apocalypse !
– Ah, je dois avouer que mon catéchisme est bien loin. C’est la fin du monde c’est ça ?
– Oui, dans le détail avec un happy end à la fin.
– Bon, je veux l’apocalypse de Saint Jean sur mon bureau dans les dix minutes.
– Le message qui suit chronologiquement provient toujours de Grèce mais évoque cette fois l’ermite et un homme. Ensuite, le message provient de Serbie et est adressé à tous les chefs des croyants de ce monde, à l’exception notable des juifs, des bouddhistes, hindouistes et animistes. Son contenu est très intéressant. Il dit que les femmes, notez bien c’est un pluriel et l’homme ont été identifiés. Il dit que l’homme est un cas particulier parce qu’il est une haute personnalité française. En retour il reçoit un genre de confirmation peu claire. La suite est passionnante, vous vous en doutez… Un message à destination des Ayatollahs fait état d’un plan pour attaquer un bâtiment officiel à Paris et donne une description de la procédure. En retour, les iraniens répondent qu’ils prennent en charge cette partie du plan, notez partie du plan et décrivent presque mot à mot l’attaque du ministère de l’intérieur. Un autre message qui émane cette fois du Vatican, et là c’est le bouquet, indique que le chauffeur de l’homme en question est près à servir la cause et donne ses coordonnées pour que les serbes établissent un contact. Il s’agit de Romain Bouquet, le chauffeur du Président que l’on a retrouvé, contrairement aux autres occupants du véhicule, en dehors de celui-ci, la position du corps et la blessure évoquant une exécution. Vous vous mettez tous au travail sur Saint Jean et sur le mont Athos. Je vais faire mon rapport au Président par intérim. »

A l’est, deux jours plus tard…

Ma situation empire. Je crois que je ne peux plus me retenir. Je suis littéralement submergé par le fauve en moi. Les petites qui étaient craintives ces derniers jours me sont de nouveau très proches. Je ne comprends pas.
Lorsque je les observe dans une posture intime, elles y prennent un plaisir manifeste. Peut-être les droguent ils elles aussi ?
Si je me sors de ce guêpier, il faudra que je demande aux moines la recette de leur trucs. Une chose est sûre, c’est pas du Viagra.
Les petites s’allongent, nous sommes en plein milieu de l’après-midi, elles n’ont jamais fait ça auparavant.
Elles font semblant de dormir, je le vois.
Je m’approche, je renifle et je perçois qu’elles sont toutes deux fertiles, deux réceptacles de la vie. Je sens l’ovulation et je deviens fou.
Je déchire ma chemise et je hurle.
Un petit cri de surprise provient du lit, puis des rires.
Je me jette sur elles.

Dans le bureau de l’higoumène…

« – Archimandrite ! La saillie a commencé. Je dois vous souligner le dégoût profond que j’éprouve.
– Higoumène, ma chère, le patriarche sait parfaitement ce qui se passe ici. Croyez vous que ceci se produit simplement parce que je le désire ? J’ai été amené à faire des choses terribles ces derniers temps, des actes qui je le croyais encore récemment, m’ouvriraient tout droit les portes de l’enfer. Soyez rassurée, c’est la volonté divine qui s’accomplit en ces lieux.
– N’en parlons plus. Vous allez me faire perdre la foi en notre Dieu d’amour. Le Christ n’est pas venu sur terre pour servir les projets de Satan. «

La sage Higoumène de ce monastère réveille les doutes qui m’accablent.
Non, elle ne peut pas savoir, juste quelques initiés connaissent la prophétie. La prophétie qui justifie nos actes.

« – Prions voulez-vous ? Je ressens un besoin intense de prier avec vous.
– Oui Archimandrite et je prierai pour vous et le patriarche, pour le salut de vos âmes et pour que vous soyez pardonnés. »

Une semaine plus tard…

« – Ma soeur, vous êtes certaine que les analyses sont positives ? Elles sont bien enceintes ?
– Oui, je le confirme, les hormones…
– Dieu soit loué. Préparez les mères au voyage.
– Bien Archimandrite. »

Nous sommes si prêts du but ! J’exulte. Je peux bien mourir maintenant, j’ai accompli ce à quoi j’étais destiné.

« Mon fidèle secrétaire, amenez votre machine et le code destiné au patriarche de l’église de la sainte Russie. »

A l’ambassade de France à Belgrade…

« – Un nouveau message codé vient d’être intercepté ! La présidence vient de me le faire parvenir. Il provient d’un monastère au Kosovo. Je le communique tout de suite au chiffre. Fais chauffer tes muscles Remy, nous devons être prêt à intervenir très rapidement. Rassemble l’équipe envoyée par Paris et ton unité serbe.
– Non, pas les serbes !
– C’est toi qui vois. Tu te rends compte, nous les avons cherché dans toute la Serbie et ils étaient sous notre nez. »

A l’ouest, cellule de crise de l’Elysée…

« Nous y sommes. Le message est décrypté et il demande à ce que les femmes soient prises en charge par les orthodoxes russes. Il provient d’un monastère au Kosovo qui se trouve sous la protection de la KFOR italienne. Le président vient de parler avec leur premier ministre et il accepte que nous échangions nos secteurs au Kosovo. Dans six heures, le monastère sera encerclé par nos troupes. L’assaut sera donné dès que les italiens auront quitté le périmètre. Remy à reçu l’ordre de nettoyer et s’occupera des gardes du Tsar Lazar. Les israéliens sont prêts, ils lanceront une attaque aérienne sur le fief Hezbollah à Beyrouth et la police française fera une razzia chez leurs sympathisants sur le territoire national. Il va sans dire que toute résistance sera anéantie par la force. Un commando d’infanterie de marine se tient déjà dans la capitale libanaise et avec l’appui des milices chrétiennes, tentera d’appréhender leur chef. Une action est prévue à La Mecque et une autre à Rome mais elles sont classées et destinées uniquement au président. L’heure de la vengeance a sonné. »

Image – The Ladder of Paradise – 11/07/2007 – Pvasiliadis – Licence :

Domaine public

Bouton lire la suite

{lang: 'fr'}

6 Commentaires

  1. Patrick dit :

    La façon dont tu mènes l’intrigue est admirable. je te l’ai déjà dit mais je te le reécris. j’écris alors je sais le travail qu’il y a derrière. Arrivé à ce résultat n’est pas évident et nécessite un long travail de maturation, d’écriture, de correction. L’inspiration est une chose, le labeur en est une autre.
    Brillant, dialogues et personnages réussis, style nerveux, rythme qui ne se relâche à aucun moment, pas de doutes : « la bête » est une grande nouvelle. noire à souhait et terriblement énigmatique.
    bravo.
    je ne te parle plus avant d’avoir lu la suite…
    amitié.
    PAT

  2. pandora dit :

    Voilà, on approche du dénouement avec bientôt l’assaut et la « saillie » qui a été réalisée ;-)
    Reste cette mystèrieuse prophétie qui ne doit tout de même pas être l’apocalypse, si ?
    J’attends, J’attends, je finirai par le savoir ;-)
    Et je pressens un ultime rebondissement

  3. dédé dit :

    Bonjour Thierry,

    Romain le chauffeur, aura donné tout pour la cause Serbe. Son corps aux assauts sexuels présidentiels, sa vie et son âme.
    Passant sur la morale, la volonté divine accepte bien des choses…dans certains cas.

    Le ministère de l’intérieur a repris du poil de la « bête ». La vengeance sera terrible.
    Haletant, par les actions qui se préparent, le lecteur reste collé à l’histoire, ainsi qu’à son siège.
    Amitié.
    dédé.

  4. tby dit :

    @dédé: Merci Dédé pour ce commentaire matinal.
    Au plaisir de te lire
    THierry

  5. Odile dit :

    tu nous l’a fait Belle .. un remake de la génèse …
    Le fauve qui dort dans chaque homme .. s’est enfin libèré .. et a procréé .. en double … hé ! oui

    ça y est .. ils ont été débusqué … mais n’est-il pas un peu tard ?

Laisser quelques mots