Isabelle est de retour.

copy; 2009 Ansatassia Elias

Tatewin, Isabelle avait besoin de prendre l’air, de revoir le jour après ce long voyage dans le labyrinthe de l’édition. Elle y retournera bientôt. Aussi, si vous ne l’avez pas déjà lu, profitez de cette apparition qui sera, je le souhaite, de courte durée.

Mais à bien y regarder, ce n’est pas tout à fait la même Isabelle que celle que vous avez déjà rencontré. Le texte est celui qui a été soumis aux éditeurs, c’est à dire qu’il a été corrigé par une professionnelle en la personne de Martine Drouart-Meys. Les horribles fautes d’orthographe ont donc disparu, si, si, je sais que pour certains, cela gâte le plaisir de la lecture.

Elle s’est enrichie au passage, enrichie des notes qui expliquent ou traduisent les mots sioux et ou commun au Western américain.

Prenez du plaisir à la lecture, n’hésitez pas à commenter ce texte qui me tient à cœur avant qu’il ne quitte le blog définitivement pour s’installer confortablement sur les pages d’un livre.

Amitié.
Thierry

Image – © 2009 Anastassia Elias – Tous droits réservés

Texte – © 2008 Thierry Benquey – tous droits réservés :

 CopyrightFrance.com

{lang: 'fr'}

2 Commentaires

  1. Odile dit :

    Bonjour,

    Je n’avais pas lu la version originale…je ne puis donc faire de comparaison …

    Le message que Tatewin qu’il véhicule .. est comparable… à la pierre philosophale ..de l’Alchimiste !
    Merci…pour ce « Petit Chef d’Oeuvre » de plus …
    Odile

    • Thierry Benquey dit :

      @ Odile : Je rougis à l’évocation de chef-d’œuvre tout en ne voulant pas être faussement modeste et en étant très fier de ce texte. Merci. Thierry

Laisser quelques mots