Il est parti !

La couverture du conte Le rocher

Le conte Le rocher nous a quitté.

Il a quitté le monde virtuel pour rejoindre le monde réel. C’est une grande perte, nous nous consolerons en consultant les précieux souvenirs, alias commentaires, que nous ont laissé ses lecteurs en ligne sur cette page créée spécialement à cet effet : La page du conte.

Vous pourrez y voir les images qui illustraient si bien les articles du blog, cinq en tout. Vous pourrez également y consulter les commentaires et en laisser de nouveau, si le cœur vous en dit.

En tant que papa, je devrais pleurer toutes les larmes de mon corps et pourtant, irrésistiblement, je me réjouis. Je me réjouis de le voir grandir sans moi. C’est vrai que cela fait drôle, je le connais depuis si longtemps. Je l’ai vu naitre, faire ses premiers pas, ses premières maladies infantiles…

Mais voilà, c’est ainsi que la vie va, ce qui grandit prend un jour son envol et quitte le nid.

Le rocher est mort, vive le Rocher.

Il va s’incarner sous la forme d’un livre au format 20×20 qui paraitra en décembre de cette année et sera illustré par Sandra Savajano. Je ne peux pour l’instant vous en dire plus, ce projet est tout encore tout chaud de son accouchement.

Il sera disponible aux Les éditions Qui lit vit, une maison fondée par Martine Drouart-Meys, présidente de l’association les Rêv’ailés et correctrice des ignobles fautes d’orthographes qui parsèment les ouvrages de votre humble serviteur. Sourire.

Cette femme est d’un dynamisme incroyable et d’une volonté farouche. Pour preuve, son association projette la création d’un événement culturel dans sa région, celle de Reims et à Brimont pour être plus précis. On pourra y découvrir des artistes excellant dans des arts divers et variés du 24 au 25 septembre 2011, visiter le salon du livre qui se déroulera au même endroit et aux mêmes dates. (Très certainement une bonne occasion de me rencontrer dans la vie réelle.) Sans évoquer le prix littéraire associé à l’évènement.

Entre nous, la maison d’édition cherche de nouveaux auteurs. Tentés ?

À bientôt pour plus de précisions.

Amitié.
Thierry

{lang: 'fr'}

22 Commentaires

  1. Odile dit :

    C’est un Grand Jour … a gravé .. en grains de sable …

    sourire

    Enfin une Editrice perspicace … qui ne pouvait pas trouver mieux comme Auteur ..en label de Haute Qualité!

    Il me manquera … je venais le lire souvent …ce ne sera ponctuel … car je vais pouvoir le lire dans la vie réelle .. très prochainement ….
    J’ai annoncé la nouvelle à ma Petite Caille .. aussi …

    Longue vie à votre collaboration à tous les 3 …

    et vivement sa parution …
    très bonne soirée
    Odile

    • Thierry Benquey dit :

      @ Odile : Sourire. Merci d’avoir laissé ici ce premier commentaire, merci aussi pour les compliments, je rougis.
      Effectivement, cela me fait bizarre aussi que ce texte soit définitivement absent du blog. L’avantage de l’électronique c’est que où que tu sois dans le monde, tu peux aller lire ton texte, à condition bien entendu d’avoir accès à l’internet. L’avantage du livre, c’est que sans même avoir à faire quoi que ce soit à part ouvrir le bouquin, tu te retrouves dans l’histoire et puis avec un marque page, tu peux le reprendre sans dépense énergétique là où tu l’avais délaissé.
      Merci Odile.
      Je t’embrasse.
      Thierry

  2. yannick dit :

    Salut Thierry,
    content que l’auteur que tu es laisse son « enfant » prendre son envol. Je te souhaite une grande et belle aventure avec ce livre; surtout une belle aventure humaine et bien sur que l’édition de ce conte soit le départ d’une aventure éditoriale fournie car tu sais que j’aime beaucoup tes textes.
    C’est une bonne nouvelle que la parution du « rocher »; en plus tu parles d’être présent dans des salons du livre, alors peut-être nous rencontrerons nous dans la vraie vie, ce qui serait sympa!
    Voila j’attends maintenant ton article indiquant que le livre est disponible à la vente pour de nouveau lire ce très beau conte.
    A bientôt mon ami.
    Amitié

    Yannick

    • Thierry Benquey dit :

      @ Yannick : Oui, je sais que tu es un de mes lecteurs passionné et cette passion m’honore. J’aimerai beaucoup te rencontrer sur un salon, entendre ta voix (avé l’accent), échanger des regards, bref, tout ce que le net interdit et que la vraie vie nous autorise. Pour l’aventure éditoriale fournie, je vous réserve une autre surprise pour cette semaine, mais chuuuut. Je te remercie pour ce commentaire. À bientot mon ami. Thierry

  3. Jackie dit :

    Je te le redis : fantastique !
    Du vrai bonheur !
    Ah ! c’est une expérience… humm encore un peu trop tôt pour moi je crois ! ! !
    Plein de bises.

    • Thierry Benquey dit :

      @ Jackie : Ta joie me comble de bonheur. C’est une expérience oui, le fruit de trois années bien remplie de blog et d’écriture, de 2007 à 2009, 2010 ne fut pas tout aussi prodigue. Je t’embrasse et te remercie. Thierry

  4. Félicitations à l’heureux papa ^^
    C’est le genre de nouvelle qui met de bonne humeur
    Amitié

    • Thierry Benquey dit :

      @ Pénélope : Sourire, Pénélope me fait toujours immanquablement penser à Ulysse et Télémaque, sans oublier la foule des prétendants au cruel destin. Merci mon amie. Thierry

  5. Bonjour Thierry!

    Contente de lire ce qui ressemblait à première vue à un faire-part de décès mais qui est finalement une annonce d’entrée dans la vie.

    Le Rocher nous a quitté, oui, il a tracé son chemin ce qui est une bonne chose car « pierre qui roule n’amasse pas mousse »…

    J’espère avoir un exemplaire à offrir à ma fille pour le prochain Noël, vivement que je puisse le commander… (et le relire en chair à papier après la lecture en pixel!)

    Je t’embrasse!

    • Thierry Benquey dit :

      @ Sandrine : Sourire. Oui, c’est marrant que tu sois la seule pour l’instant à remarquer cette similitude avec un faire-part. C’est lié à la réponse à une question de ma fille : « Papa ? Qu’est-ce qu’on est avant de vivre ? » Ma réponse fut instinctive et rapide : « On est mort. » Et cette réponse l’a contenté, elle est logique non ?
      Merci de ton passage mon amie.
      Je t’embrasse.
      Thierry

  6. Patrick dit :

    Bonjour Thierry,
    C’est une belle aventure qui se dessine pour toi et pour « le rocher ». Je suis heureux d’apprendre cet heureux évènement, amplement mérité et qui prouve qu’une justice existe en ce bas monde ! je partage ta joie et ta satisfaction.
    Ton art de conter, ce don rare que tu possèdes et qui est servie par une imagination incroyable, ton style unique qui te permet de ciseler des phrases que l’on aimerait avoir écrites, oui toutes ces qualités d’écrivain, d’auteur sont enfin récompensées !
    Le talent finit toujours par payer et la patience, l’obstination, cette route que l’on trace sans trop savoir où l’on va, à certains moments, aboutit toujours à des contrées aux paysages revigorants.
    j’accueillerai avec les honneurs « le rocher » et il trouvera chez moi, réconfort et chaleur, amitié et aide. Ainsi son père sera-t-il rassuré et moins inquiet de l’envol du « rocher »…Et pour l’accompagner dans son voyage, le talent de l’illustratrice laisser augurer le meilleur. j’ai hâte de découvrir le livre !!!
    Martine Drouart-Meys est de ces éditrices dynamiques et passionnées que tout auteur rêve de rencontrer. Je suis heureux que vos routes se soient croisées.
    L’un et l’autre vous pouvez savoir compter sur mon soutien indéfectible, mon aide si besoin et mon enthousiasme toujours !
    « le rocher » est un conte formidable. j’ai vraiment hâte de le relire, de m’y plonger à nouveau. Et je déploierai toute mon énergie pour cela se sache !!!
    Encore bravo et pluie interminable de félicitations
    à l’auteur, à l’illustratrice et à l’éditrice !
    La maison d’édition cherche des auteurs ? je vais réfléchir…
    A à le revoyure mon ami !
    Adishatz,
    PAT

    • Thierry Benquey dit :

      @ Patrick : … J’ai bien du mal à répondre à cette avalanche de compliments qui me font un plaisir ENORME. Merci, ce simple mot est peut-être trop simple mais il est le seul qui me vient à l’esprit. Comme je ne sais trop quoi dire alors je passe à un autre sujet.

      Et si tu leur présentais JG ? P’tet bien qu’il aimerait lui aussi voler de ses propres ailes et puis surtout, il en a l’étoffe.
      Sourire et amitié.
      À bientôt mon ami.
      THierry

  7. Patrick dit :

    Rebonjour Thierry !
    « le rocher » couronne 3 années d’écriture et je suis certain que d’autres éditions suivront. J’ai fait d’ailleurs de la place dans ma bibliothèque en prévision…
    3 ans…déjà…que le temps passe…et cela me renvoie à ma propre pratique (teintée de bi-polarité !!!) de la blogosphère…Et nous y avons commencé à y sévir à peu près à la même période…et malgré des passages à vide (surtout pour moi), nous sommes toujours là ! Nos parcours tout en étant différents ont pas mal de similitudes. Non ? Bon, j’arrête là ma séquence nostalgie et je passe aussi à autre chose.
    Présenter JG ? Pourquoi pas…Il faudrait qu’un jour je m’occupe plus sérieusement de lui peut-être…Je pense qu’il serait temps pour lui de partir et de s’affranchir du virtuel…pour se frotter au monde réel. Mais est-il prêt ?
    A très vite,
    Amitié,
    PAT

    • Thierry Benquey dit :

      @ Patrick : Oui, nous avons commencé dans les mêmes temps, avec un peu d’avance pour toi. Je suis passé par tous les stades (rapport au virtuel) pendant cette période, tout comme toi et nous avons travaillé et travaillé, déposé des mots par milliers, lu d’autres par milliers également, déposé des commentaires et dégusté d’autres. Si le virtuel n’est pas un monde idéal, il nous a apporté de la satisfaction et permit de faire de belles rencontres. Pour JG n’hésite pas, je le vois parfaitement sur la mienne de bibliothèque. Sourire. Est-il prêt ? C’est à son père de trouver la réponse à cette question. À très vite mon ami. Thierry

  8. Martine Drouart-Meys dit :

    Hé oui, mon cher Thierry, nous voilà enfin unis pour le meilleur et pour le… meilleur ! (Rire).
    Fière d’avoir été ta correctrice ! Comblée de devenir ta première éditrice !
    Si on m’avait qu’un jour…
    Dis-donc, cela ferait le début d’une belle et longue histoire, non ?
    Merci à tous ceux qui laissent des messages élogieux et encourageants sur cette page, mais LE ROCHER le mérite vraiment ! Sa course folle a commencé et ne comptez pas sur moi pour la stopper !
    D’ailleurs, je confirme, il sera disponible pour Noël au prix de 12 € !
    Bizzzoux, Thierry

    • Thierry Benquey dit :

      @ Martine : Oui, pour le meilleur et le meilleur. Je remercie le monde virtuel de m’avoir permis de faire ta connaissance, il a ses défauts mais on y fait de remarquables rencontres. Merci aussi pour ton commentaire. Amitié. Thierry

  9. delphine alpin-ricaud dit :

    Félicitations Thierry!
    En plus, ça a l’air d’un beau bébé dis-moi!
    J’ai énormément de lecture en retard chez toi et certains de mes passages se sont conclus en « impossible d’envoyer un commentaire » (vu ma patience, j’abandonne facilement), mais crois-moi ce n’est pas par désintérêt.
    Mais aujourd’hui je me réjouis particulièrement de cette bonne nouvelle. Le Rocher vient de naître puisqu’il est devenu livre, c’est une chose merveilleuse. J’espère le tenir un jour entre mes mains et le déguster.
    Je te souhaite également d’autres « rochers », d’autre bébés, bref une famille la plus nombreuse possible.
    Bises amicales et solidaires,

    Delphine.

    • Thierry Benquey dit :

      @ Delphine : Merci mon amie. Pour les commentaires qui ne passent pas, il semblerait que j’ai un petit problème technique. J’ai l’intention de retravailler le design du blog ces derniers temps, une bonne occasion pour se pencher sur le code. Oui, il vient de naitre, enfin il naitra en décembre, il est encore en gestation et j’espère aussi qu’il aura beaucoup de frères et soeurs. Bises. Thierry

  10. Anonyme dit :

    Commentaire supprimé à la demande de la famille.

    • Thierry Benquey dit :

      @ Ludivine : Bonjour Ludivine et tous mes vœux pour cette année 2011. Ta mamie a bien raison pour les galettes et la poste, quand tu penses que les livres Le Rocher ont mis presque deux semaines pour arriver ici, imagine la tête des galettes après un tel voyage. C’est vrai que le livre et ses illustrations donnent une autre dimension à ce conte mais je suppose que tu n’as pu te retenir de regarder les dessins tous d’un coup, je veux dire avant la lecture et là je comprends bien ce que tu évoques. Par contre, et cela m’est important, le Rocher touche maintenant beaucoup plus d’enfants que lorsqu’il était sur ce site, il a retrouvé sa vocation originelle, allumer les yeux des enfants, leur souffler de la beauté dans la tête et ca, je trouve ca formidable. Je t’embrasse Ludivine. Thierry

  11. delphine alpin ricaud dit :

    Thierry, j’ai essayé de t’envoyer un email hier alors que le facteur venait juste de me livrer le Rocher, mais j’ai échoué. Alors juste un petit mot que j’ai enfin le Rocher entre les mains et que je t’en donnerai des nouvelles très vite!
    Bises!

Laisser quelques mots