Guest : Lilas Kwine

Du 30 04 2009 § 21 Commentaires § Mots-clefs : ,

Enfants

J’ai découvert Lilas Kwine et ses écrits sur myspace. J’ai été séduit et l’ai contacté pour un guest dans mes humbles colonnes. Quel ne fut pas mon bonheur d’apprendre qu’elle tenait un vrai blog et qu’elle acceptait ma demande.

Découvrez ce texte d’une indicible beauté en exclusivité sur ce blog :

Craché… de Lilas Kwine

Un deux trois Soleil!
sous le porche
églantines caramels
citronniers et marelle
une comptine, c’est joli,
se pêlent-mêlent
blanc préau,
les petites mains
se jouant de demain,
se jouant de demain,
se tenant de guinguois
à grandes lampées
se gorgent, avalent les instants
ventricules assoiffés,
une vie débutant

Un deux trois Sommeil
pernicieux persistant
intallé en ce lieu
le coma rationnel
une jeune existence
elle l’ignore encore
disperse à petit feu
la chance d’attraper
ce qui reste de ciel
du bout de ses rêves
au trampoline des nimbus
rebondir dans le bleu
les horizons bien moins sages
de ceux qui rendent
heureux

Un deux trois Sanglots
effacés à jamais
les repères des jeunes ans
estompées les teintes
d’une liberté volage
tranché le fil d’Ariane
net à sa racine,
Thésée en ce Labyrinthe
cette cour des grands
à présent où tu erres
sous le saule, pleureur,
te rappelle l’insouciance
et les petits bonheurs
arrimés à bon port
de la prime innocence
et la joie et les cris
et les trépignements
et les grandes enjambées
par dessus les flaques
les belles envolées
sur la dune en vrac
l’impatience indiscrète
n’était pas un défaut
ni la pause sensible
à l’heure de la sieste
le stigmate dégradant
d’une vile paresse

Un deux trois Trépas
de ces années de grâce
on n’apercevait là
que le royaume des glaces
des jeux à l’infini,
des fous rires
des grimaces
des baisers pour de faux,
à nos front lisses
nulle trace
des plis noirs du regret,
et le creux de l’ennui
ce trou à l’estomac
rongé par le remord
et les désirs rentrés
n’avaient place que chez ces fous
qu’on appelait les Grands

Un deux trois Promesse
Jamais comme eux,
Jamais comme ça!
jamais tu verras,
par le serment de feu
par le serment de glace
si tu mens je m’enflamme
si je mens coule ton sang
Une paume contre une paume,
des cœurs inviolés
une envie,
la hardiesse
d’une promesse oubliée…

Volez découvrir ses écrits chez « Le blog de Lilas Kwine » son blog et si vous êtes myspaciens, faites ami-ami avec cette auteure magnifique ici : Lilas Kwine

À bientôt.
Amitié.
Thierry

Image – Les enfants gourmands – Paul-Albert Besnard – licence :

Domaine public

Bouton de la page d'accueil

Bouton de la page de mes invités

{lang: 'fr'}

21 Commentaires

  1. Beau, comme une promesse d’enfance qui va et vient… Elle est chou Lilas… Son poème va très bien sur ton blog, question de concordance d’esprit

  2. yannick dit :

    texte magnifique qui parle bien et en bien de l’insouciance de l’enfance opposé au monde parfois froid des adultes.
    merci Thierry pour cette belle découverte
    amitié
    yannick

  3. Mélancholia dit :

    Comprendre tout à fait cela….
    Merci de m’avoir fait connaître son blog (j’ai foncé illico dessus, tu penses !) Les amis de mes amis sont mes amis comme dirait l’autre…
    De plus j’ai cliqué sur un lien qu’elle recommandait, et cela faisait longtemps que je n’avais pas ri ainsi…(peut-être rira-t-on moins un jour, mais c’est toujours ça de pris, HUGH !)Voici le lien :
    http://fievrecochonne.canalblog.com/
    ….Euuuuh…..Pourrais-je citer un autre blog qui m’a beaucoup séduite aussi ?
    Je t’embrasse Thierry et t’envoie de chez moi un doux parfum de muguet.
    – Mèl –

    • tby dit :

      @ Mel : Pas de problèmes Mel, veille seulement à n’en mettre qu’un par commentaire sinon Askimet risque de te mettre en spam et je ne peux pas repecher ces commentaires. Je vais aller visiter le lien. Je t’embrasse. Thierry

  4. milady write dit :

    et oui, elle fait déjà parti de mes amis myspaciens et de mes souscriptions ;-)

  5. qu’ici aussi « ma nièce » soit embrassée.
    merci Thierry non exhaustif, je t’embrasse itou et large revenue de « mon » Cap corse.

  6. delphine alpin ricaud dit :

    P’tit coucou Thierry d’une disparue du web cause voyage et déconnexion Internet causée par la foudre. J’ai plein de retard dans mes lectures, alors à très vite!!!!
    Amitiés

    • tby dit :

      @ Delphine : Salut mon amie, merci du ptit coucou, cela fait toujours plaisir. Je ne pense pas que tu aies plein de retard, cela fait plus d’un mois que j’ai une grosse panne d’écriture. Cela reviendra et me permet de mettre à jour plein de « laissés de coté » de la vie réelle. Amitié. Thierry

  7. edouard dit :

    Mieux que du prévert selon moi, tout en étant aussi sobre; merci de nous faire partager tes coups d’homme au grand coeur…

  8. Gondolfo dit :

    Oui une jolie découverte.

  9. J’aime ce ton jeu-joie-sanglot. Vif et beau.

  10. insolite85 dit :

    Hello Thierry,
    Quelles nouvelles à propos de la pause d’Esprit de mots et de La Liste…et de toi ?
    Une pause, étant un arrêt provisoire par définition, suppose une reprise à un certain moment…
    Amitiés l’ami :)
    Michel
    .-= insolite85´s last blog ..Réunions publiques à propos de la fusion de communes aux Olonnes =-.

    • tby dit :

      @ Insolite85 : Bonjour Michel, je suis honoré que tu me confies ton prénom. Les nouvelles… Actuellement, ce sont celles du front, j’entends par là que je me suis attaché à Wolfskinder ces derniers temps, la rédaction de ce roman court m’ayant été pénible pour plusieurs raisons, je l’ai confié à un expert pour relecture avant de publier la suite et la fin. Pour Batou, je me suis quelque peu essoufflé mais je compte bien reprendre mon souffle et le faire arriver en Amérique. Ce fut une erreur de ma part que de commencer deux textes (La liste et Wolfskinder et de les laisser en plan en partant pour une quinzaine en France), j’avais pour ainsi dire perdu le fil. La reprise se trouvera donc elle aussi sur le fil et ne saurait tarder. Amitié. Thierry

Laisser quelques mots