Archive pour la Catégorie ‘TAZ’

Miniature de l'image de l'article

Le sabotage artistique.

Du 17 04 2008 § 4 Commentaires § Mots-clefs : , ,

PAR Hakim Bey Le Sabotage Artistique cherche à être parfaitement exemplaire mais en même temps garde une certaine forme d’opacité – pas de la propagande mais un choc esthétique – directement attirant tout en étant subtilement présenté – l’action comme métaphore. Le Sabotage Artistique est le côté obscur du Terrorisme Poétique – la création par […]

Miniature de l'image de l'article

MétasTAZ !

Du 17 04 2008 § 4 Commentaires § Mots-clefs : , , ,

N’importe où et n’importe quand… « Nous sommes en ligne ! » Ce cri résonnait dans la pièce, accompagné de sifflets et d’applaudissements. Le travail ne faisait que commencer mais nous avions un pied dans la place. Devant moi s’étalaient les directories de l’ordinateur central de TF1, des noms bizarres, des chiffres, un monde Unix, […]

Miniature de l'image de l'article

ExTAZ !

Du 17 04 2008 § 4 Commentaires § Mots-clefs : , , ,

N’importe où et n’importe quand… Es war/Il faisait nuit lorsque nous arrivions sur le site, une vallée bien protégée des monts d’Arrée, en plein cœur du parc national de l’Armorique. Ça et là, de petits ilots de lumière, on pouvait reconnaître un tipi, une yourte et quelques roulottes. Unsere Pferde/Nos chevaux, bien qu’exténués, se montraient […]

Miniature de l'image de l'article

Le terrorisme poétique.

Du 17 04 2008 § 4 Commentaires § Mots-clefs : , ,

PAR Hakim Bey C’est une danse étrange et nocturne dans les guichets automatiques des banques. Des feux d’artifice tirés illégalement. L’art-paysager, des travaux de terrassement, ou des objets bizarres dans les Parcs Publics. Rentrez par effractions dans des maisons, mais au lieu de les cambrioler, laissez y des objets de terrorisme poétique. Kidnappez quelqu’un et […]

Miniature de l'image de l'article

Tous A Zanzibar !

Du 17 04 2008 § 4 Commentaires § Mots-clefs : , , ,

N’importe où et n’importe quand… Un chantier/Baustelle… La nuit est froide/Kalt. Nos pieds restent figés dans la boue, une sensation de vol/Raub… La pelleteuse est là, figée elle aussi, comme un fossile oublié/vergessen. Nous mettons en place la batterie que nous avons apporté/gebracht. Je fais signe à Xo qu’il peut commencer/beginnen. Il grimpe sur la […]